L’Afrique de Barack Obama

Posté le 7 Août 2014 - 1:14 Par La Rédaction

Les lampions viennent de s’éteindre sur le sommet États-Unis-Afrique. Cette réunion, qui s’est tenue dans la capitale américaine, Washington, a réuni plus d’une cinquantaine de chefs d’État issus du continent noir.

Barack Obama lors du sommet Etats-Unis Afrique – Crédit photo : lavoixdelamerique.com

Elle atteste que l’Afrique n’est plus un territoire qui indiffère, mais une géographie qui attire. Parce que recelant d’énormes potentialités minières et énergétiques. Il est clair, et à n’en pas douter, que le XXIe siècle économique sera africain. En 2015, le FMI (Fonds monétaire international) prévoit une croissance de 5,8 %. Et dans le top dix des pays émergents, six sont originaires de l’Afrique.

C’est en tenant compte de la pertinence de tous ces indicateurs que l’Amérique a convié chez elle l’Afrique. Où des questions touchant à la sécurité, à la santé, à l’économie y ont été abordées. Mais ce qu’il faut surtout retenir, c’est que, par la voix de Barack Obama, fils d’un Kenyan, le pays de l’Oncle Sam a décidé de mobiliser 33 milliards de dollars pour l’Afrique. Des fonds dont une partie sera consacrée aux investissements privés. Plus encore, des grandes entreprises américaines (telles que General Electric, Marriot, Coca Cola) ont fait la promesse de s’investir dans l’énergie, l’eau, l’hôtellerie, la banque, la construction…

Reste que l’objectif recherché par l’Amérique (qui arrive en troisième position en termes d’échanges commerciaux avec l’Afrique) est d’affaiblir voire de supplanter l’influence de la Chine sur le Continent. Une Chine qui y exploite à gogo des matières premières indispensables à son économie. 

La Rédaction

 

À propos de l'auteur

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "L’Afrique de Barack Obama"

Me notifier des
avatar
yiguir tougoin
Invité

La politique du gagnant -gagnant que prône aujourd’hui les Etats -unis d’Amérique ,peut-être rassurante à long terme ,si tout ce qu’on au à travers l’état tchadien (sous formes des crédits ,des dons et d’autres aides humanitaires ) aient des suivis sérieux aux profits des populations sans aller indirectement dans les poches des itno de leurs collaborateurs et des lobbies qui les soutenaient depuis ces 24 ans de dictature féroce à la tête du pays.

nouga tamy
Invité

Toute aide(prêts) au gouvernement tchadien ,doit être conditionnée au préalable et suivie ,sinon le tout tombera dans les gueules des loups , des louveteaux des itno ,des hyènes et chacals qui jappent au tours d’eux à la cherche des miettes tombées.

Zenabou MAI
Invité

Nous avons espoir que les États -unis d’Amérique ,sont sur le bon coté en soutenant le peuple tchadien pour une alternance politique juste et non soutenir une dictature monstrueuse de MPS, toujours cortège des malheurs et des souffrances de 99 pour cents des populations tchadiennes depuis ces vingts quatre ans de pouvoir sans partage.

Toldjoloum birangué
Invité
Le président Idriss Deby ITNO se croit être malin,en se présentant gaillardement comme un sain à l’invitation du président BARACK OBAMA des États unis d’Amérique et là il se croyait venir donner un très grand image d’homme deTOUMAI ancestrale de l’humanité qu’il est le bon et le démocrate président du tchad de la renaissance 1.A travers leurs représentations au tchad et par super surveillances planétaires ,les États unis d’Amérique sont capables détecter les informations dans les plus minimes détails, de tout ce qui se passent au tchad ou ailleurs.Ils n’ont pas besoin d’être informé par des individus ordinaires ni par… Read more »
wpDiscuz