Communiqué de presse du MACT sur la situation politique et sécuritaire alarmante au Tchad.

Posté le 24 Juin 2015 - 6:53 Par La Rédaction

 

Logo-MACT

                Communiqué N°002/CC/MACT/15 

Le Mouvement d’Action pour le Changement au Tchad (MACT) attire l’attention de l’opinion nationale et internationale sur la situation politique, économique, sécuritaire et des droits de l’homme alarmante au Tchad.

Les attentats terroristes du 15 juin dernier ont été d’une rare violence meurtrière, jamais connue dans notre pays depuis son indépendance et ce malgré les multiples conflits armés. Ces attentats ont semé la désolation, la tristesse et l’inquiétude parmi les populations tchadiennes déjà meurtries par les 25 années de dictature du Général Idriss Deby. Le MACT partage la douleur des familles endeuillées et leur présente ses sincères condoléances.

Bien que non encore revendiqués, ces attentats terroristes sont sans nul doute la conséquence directe d’une politique va-t-en-guerre, doublée d’un mercenariat honteux dont la seule finalité est la recherche effrénée et désespérée de soutiens extérieurs pour parrainer un régime totalitaire à bout de souffle, qui n’a plus rien à offrir au peuple tchadien.

Après un quart de siècle de règne sans partage, le Dictateur Idriss Deby n’a toujours aucune vision politique pour le Tchad, c’est la navigation à vue sur tous les plans. Les conséquences d’une telle conduite dans la destinée d’une nation sont désastreuses, visibles, palpables et tous les tchadiens en souffrent au quotidien, désespérément. Une politique hasardeuse et violente axée sur la sécurité, la sécurité et rien que la sécurité. Autrement dit, tout doit être sacrifié à l’autel de la sécurité pour un règne ad vitam aeternam. Comprenez bien qu’il s’agit ici de sa propre sécurité et de celle de son pouvoir. Car, depuis qu’Idriss Deby trône sur le Tchad, les tchadiens vivent dans une insécurité permanente faite d’humiliations, de brutalités, de divisions ethniques, de conflits armés et de crimes odieux.

Véritablement ces attentats terroristes sonnent le glas de ce régime aux abois qui ne sait plus quoi faire ni comment s’y prendre. Sous prétexte de protéger les populations, le régime policier d’Idriss Deby installe un véritable climat de terreur. 

Faut-il relever que ce climat d’insécurité ambiante intervient à quelques mois d’une énième élection présidentielle que le Général Deby se préparait déjà à confisquer la victoire au peuple tchadien par la force des armes, par la fraude et la corruption et par la lutte contre le terrorisme international. Pour ce faire, rien n’est plus simple que d’agiter le fanion Boko Haram.

Face à cette situation extrêmement préoccupante pour le peuple tchadien, le MACT interpelle les formations politiques, les forces de défense et de sécurité, les élus du peuple, les organisations de la société civile, les représentations diplomatiques au Tchad et les partenaires économiques, sur la nécessité impérieuse de sauver le Tchad de l’abîme dans lequel le régime du Dictateur Deby l’a traîné depuis un quart de siècle. Il y va de l’intérêt du peuple tchadien et de la sous-région voire de l’Afrique.

Le MACT lance un appel final à la mobilisation générale de toutes les forces vives pour abroger la souffrance du peuple tchadien et éviter l’effondrement de la Nation tchadienne. Les forces armées du MACT sont prêtes à relever le défi et invitent chaque tchadien, chaque tchadienne à se joindre à l’action pour mettre fin à l’entreprise destructrice du régime MPS qui n’a que trop duré maintenant.

Vive le MACT
Vive le peuple tchadien
Vive le Tchad

Fait à Tibesti, le 25 Juin 2015.

La cellule de communication

À propos de l'auteur

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Communiqué de presse du MACT sur la situation politique et sécuritaire alarmante au Tchad."

Me notifier des
avatar
kouka kaffidignélé
Invité

La jeunesse du Tchad ,demain pour que tu sois libre de ta destinée , regagne sans attendre les rangs du MACT et chasser la dictature et ses corollaires de malheur au Tchad . VIVE LA JEUNESSE TCHADIENNE ET VIVE LE TCHAD DE DEMAIN JUSTE DANS CES UN MILLION DEUX CENTS QUATRE VINGT QUATRE MILLES MÈTRES CARRÉS!

tchadi tchawoumi
Invité

Chers compatriotes ! on n’attend pas la mort de idriss deby itno ,mais on se prépare pour un changement au Tchad. Debout peuple tchadien que tes voisins admiraient (demain) tes enfants joyeux ,pacifiques en chantant…!

yiguir togoin
Invité
Le président idriss Deby est un bon communiquant pour les élections futures de 2016. Après quelques mois de retrait dans sa ville de AMDJARASS, il veut encore détourner l’attention du peuple tchadien en se donnant un image d’un président tchadien nationaliste et panafricain . Il nous parle qu’ il faut remplacer le franc cfa par une monnaie africaine et la France Afrique cherche toujours à nous dominer …? A l’opinion nationale tchadienne ,il veut nous montrer qu’ il est anti-occidental.Hors ,il,semble dire a l’occident que n’écoutez pas ce je dis mais regardez ce que je fais pour vous !Le peuple… Read more »
yiguir togoin
Invité

Le président idriss deby commence à mener une campagne anti-MACT à travers ses griots au B E T ! Depuis plus d’ une semaine , sur les consignes du président idriss deby ,en tête de quelques cadres et des commerçants du B E T , avec plusieurs voitures tout terrain ,sont partis mener les campagnes MPS pour les présidentielles de 2016 et expliquer aux populations rencontrées le mal d’ une nouvelle rébellion au Tchad !

MOUKOUR soukour
Invité
Le président idriss deby itno avait nommé par un décret muet certains officiers retraités comme des conseillers des affaires auprès de lui . Et par contre d’autres généraux retraités sont devenus indésirables par le cercle familial. Il semblerait que ces derniers officiers retraité&s disaient certaines vérités le président leur demandait la conduite à tenir face à certains événements d’actualité ou contre telles ou telles communautés tchadiennes . Idriss et sa famille savent punir ceux récalcitrants ,ils les tuent à petits feux c’est à dire économiquement .Le président idriss deby itno ne veut pas qu’on lui dise certaines vérités sociale quotidienne… Read more »
wpDiscuz